Bien que mon après-midi ait été consacré au repos de la guerrière qui vit en moi, entre deux connexions sur les réseaux sociaux, du repassage, un moment de détente dans le canapé, un bon thé saveur orange-ananas et deux donuts, j'ai eu le temps de songer à tout ce que j'ai planifié pour cette année 2017-2018. Déformation professionnelle obligeant, je ne fonctionne plus en année calendaire mais en année scolaire. En d'autres termes, pour moi, le début de l'année n'est pas en janvier mais en septembre. Il est donc normal que ces bonnes résolutions me viennent l'esprit maintenant. Bien que je n'ai été en apparence que peu active cet après-midi, j'ai fait le point sur bon nombre de projets qui me permettront de réaliser mes objectifs sur le plan personnel. Pour y parvenir, je vais devoir sortir des sentiers battus et expérimenter de nouvelles choses. Cela n'est évidemment pas confortable mais avancer vers l'inconnu avec confiance, c'est la condition nécessaire à la réussite.